Editos

14e rencontres de la fertilisation raisonnée et de l'analyse de sol

Les 14e journées de la fertilisation raisonnée et de l'analyse de sol auront lieu les 20 et 21 Novembre 2019 au centre des congrès de Dijon.
Vous êtes ingénieur de recherche, conseiller technique, responsable agronome, enseignant-chercheur, acteur de terrain... contribuez à la réussite de ce congrès en proposant une contribution avant le 17 décembre 2018.

Rappel dates clés :
Ouverture de l’appel à communication : du 1er octobre 2018 au 17 décembre 2018
Réunion du Comité d’organisation : mi-janvier 2019
Réponses aux candidats : au plus tard fin janvier 2019

Télécharger l appel à communications



Un président nommé expert

En 2010, François Servain a pris le relais de Lucien Faedy (qui nous a malheureusement quittés en 2016) en tant que président du GEMAS.
Cela fait maintenant déjà 8 ans qu’il inspire le groupement en réunissant le bureau deux fois par an, notamment à l’occasion de l’Assemblée Générale, qui cette année se déroule à Orléans.

Ce qui est nouveau, c’est son tout nouveau mandat au sein du comité scientifique, technique et d’innovation (CSTI) du réseau RNEST, le Réseau National d’Expertise Scientifique, Technique sur les sols. Ce comité réuni pas moins de 25 experts, dont la moitié est issue du monde de la recherche, et pour les autres de divers horizons comme l’innovation, la formation, les bureaux d’études et même la production. François Servain a été invité à titre personnel et contribuera, pendant deux ans, à définir des axes d’action pour au final mieux protéger les sols. Le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation considère que pour ce faire, il faudra fédérer les différents acteurs, valoriser et transmettre les résultats scientifiques.
La première réunion a eu lieu le 11 juin dernier. L’ambiance était constructive et productive, car le comité a déjà identifié quelques pistes et hypothèses. Affaire à suivre !



Fiche technique "Prélèvement Reliquats d'azote"

Ce document a pour but de décrire les différentes caractéristiques d'un prélèvement pour analyse de reliquats d'azote (Nitrates, Ammonium) dans les sols.
- Dates de prélèvement
- Localisation dans la parcelle
- Profondeur de prélèvement
- Mode opératoire
- Conservation.

[ Télécharger le fichier attaché : fiche technique Prélèvements_reliquats azote.pdf ]



Des analyses de terre pour suivre le niveau de fertilité des sols et raisonner les pratiques

Les analyses de terre sont des outils de pilotage modernes et intelligents qui conjuguent beaucoup d’avantages :
- Caractériser la fertilité physique, chimique et biologique des parcelles agricoles.
- Raisonner la fertilisation sur des bases solides
- Adapter les apports de matières fertilisantes minérales et organiques aux besoins réels des cultures.
- Détecter à l’avance certains risques liés aux pratiques agricoles
- Contribuer à un usage durable des sols.
- Concourir au respect des autres ressources naturelles.

L' Analyse de sol est un outil indispensable à une gestion des sols
 pérenne,
 économiquement performante
 respectueuse de l’environnement.

Les 3 objectifs du Gemas

 Proposer des prestations de qualité,
 Collaborer étroitement avec les chercheurs et les acteurs du développement agricole,
 Communiquer sur l’actualité et l’usage de l’analyse agricole.

Les agriculteurs sont aujourd’hui confrontés à des impératifs économiques, réglementaires et environnementaux qui les obligent à raisonner avec efficience les apports de fertilisants. Les analyses de terre sont les outils indispensables pour atteindre ces objectifs.

[ Télécharger le fichier attaché : edito septembre 2012.pdf ]



Produire plus et mieux en agriculture, les analyses de sol à la croisée des chemins

Il est certain que demain, l’agriculture devra produire plus.

Avec l’augmentation de la population mondiale, la demande en denrées alimentaires ne fera que croitre dans les décennies à venir. Dans le même temps, l’agriculture et la forêt seront sans doute au cœur du développement de nouvelles productions qui compenseront la raréfaction des ressources fossiles. L’agriculture devra produire des énergies et des matières premières non alimentaires renouvelables.

[ Télécharger le fichier attaché : 2012_Produire plus et mieux en agriculture _1_x.pdf ]



Les analyses de terre : une solution sécurisante

Les analyses de terre : une solution sécurisante dans le cadre d’une politique de réduction des intrants

Que ce soit dans le cadre d’une démarche de prévention des risques de pollution diffuse en agriculture ou plus simplement d’une approche économique visant à réduire les dépenses sur les exploitations, on note en France une diminution des intrants et particulièrement une diminution des apports de matières fertilisantes.

De nombreux travaux scientifiques et économiques ont montré que, à court terme, ces démarches ne conduisent pas nécessairement à une baisse significative des marges à l’hectare. Cependant une modification durable et conséquente des pratiques d’apport d’engrais peut conduire à une baisse de la fertilité chimique des sols.

Il est donc indispensable :
- de faire une analyse initiale pour connaître avec précision la fertilité du sol avant de
diminuer les apports d’intrants ;
- de renouveler régulièrement cette analyse afin de suivre la baisse des teneurs en
éléments fertilisants et estimer à l’avance un risque d’accident cultural.

Donc, pour prévoir et éviter les catastrophes, il faut faire régulièrement des analyses de
terre

L’analyse de terre est aujourd’hui un outil robuste qui a fait ses preuves et les laboratoires
adhérents du GEMAS proposent des menus analytiques adaptés aux besoins des agriculteurs

François Servain, président du Gemas

[ Télécharger le fichier attaché : edito_GEMAS_mai_2011[1].pdf ]



L’analyse de reliquat d’azote : bien choisir les parcelles

L’analyse du reliquat d’azote de sortie d’hiver est très utilisée dans le nord de la France, principalement sur des parcelles de céréales et de betteraves mais elle est applicable à beaucoup d’autres situations.
La mesure du reliquat constitue la base du raisonnement de la fertilisation azotée. Les analyses sont réalisées de janvier à mars et permettent de déterminer le stock d’azote minéral présent dans le sol qui sera disponible pour la culture à fertiliser. La méthode du bilan vise ensuite à équilibrer les besoins des plantes avec les fournitures en azote du sol, le complément étant apporté par les engrais azotés.

[ Télécharger le fichier attaché : Edito_reliquats 12 2010.pdf ]



Moins d'1 analyse de terre par Exploitation et par an !!!

Depuis de nombreuses années, les différentes Agricultures que l'on nous propose pour "sauver notre Planète" sont censées remplir les Laboratoires d'Analyses et en particulier ceux qui traitent les échantillons de terre.
Hors, entre une enquête de 1999, qui en annonçait 315000 et la dernière de 2010 qui donne 215000, ce sont 100000 analyses qui ont disparu! Soit moins un tiers, alors que nous étions déjà à plus de 2 fois moins qu'un potentiel raisonnable!!
Dans le même temps les prix ont "plongés"!!

• Alors que faire?
• Pourquoi cette "chute"?
• question subsidiaire quand cela s'arrêtera-t-il?

Une des raisons à cette chute continue est que l'analyse n'a jamais trouvé en France sa juste place dans le raisonnement de la fertilisation et pas vraiment dans les suivis environnementaux de la qualité des sols.
Elle est soit oubliée soit survendue! Car point de départ du raisonnement, elle en devient l'arrivée quand elle est faite (j'analyse donc je sais tout!)
Aujourd'hui les efforts fait sur les 3 maillons de l'analyse (Prélèvement, analyse, interprétation) devraient attirer les Agriculteurs soucieux de préserver leur environnement.

Le PRELEVEMENT
Les travaux encours au GEMAS dans une commission (en lien avec le COMIFER) cherchent à en améliorer la standardisation pour que sa représentativité ne soit pas remise en cause et surtout que la pertinence de l'usage des chiffres produits soit reconnue. Cela passe sans doute aussi par la valorisation économique du travail des préleveurs les incitant à respecter le "cahier des charges" d'un "bon " prélèvement!

La QUALITE ANALYTIQUE
Elle est elle aujourd'hui objectivement reconnue grâce à l'Accréditation du COFRAC et, l'Agrément du Ministère de l'Agriculture

Les REFERENTIELS d' INTERPRETATION
Ils sont de plus en plus pertinents, régionalisés et adaptés aux différents objectifs visés (Rendement, coût, qualité des produits et respect de contraintes environnementales).

Il est donc souhaitable pour ne pas dire INDISPENSABLE que toute la filière Agro-environnementale s'approprie enfin "l'ANALYSE de TERRE" comme outil du raisonnement. L'analyse continue à évoluer au niveau des paramètres analysés (physiques, chimiques, biologiques), ces évolutions étant réalisées à un rythme compatible avec la mise au point de référentiels spécifiques à chaque nouvelle méthode.

Un objectif de 500000 analyses de terre à horizon 5 à 10 ans n'est pas a priori utopique. Il est à noter qu'il en est de même pour les Reliquats azotés où l'on est également largement en dessous d'une parcelle par exploitation et par an.
Le Président du GEMAS
L.FAEDY

NB:pour info
• si l'on compte entre 350 et 600000 exploitations et 315000 analyses de terre, c'est 0,5 à 0,9 analyse par exploitation et par an,
• pour les reliquats d’azote 90000 parcelles analysées c'est donc 0,15 à 0,25 parcelle par exploitation et par an!!

Même si on double avec des analyses non réalisées dans des labos officiels, quid de la qualité de ces analyses, on reste loin de chiffres acceptables pour dire que l'on "raisonne"!!!


[ Télécharger le fichier attaché : edito avril 2010.pdf ]



L'ANALYSE de TERRE n'est pas DEPASSEE!!

Lors de diverses réunions professionnelles ou institutionnelles, plusieurs personnes, tant de l'Administration que des Agriculteurs se posent la question ou vont même jusqu'à affirmer que l'outil analyse de terre n'est plus 'à la mode' voire 'dépassé' voire 'obsolète'!!

Avec ma double casquette de Président du GEMAS et d'Agronome de terrain reconnu, je m'élève contre ces affirmations non fondées.



gemas, étude méthodologique, analyses des sols, relance agronomique, congrès de blois, bipea, circuit bipea, ministere agriculture, comifer, apca, système de culture, groupement sol, analyse terre, contrôle terre, protocole terre, afnor, cen, normalisation agricole, sols, analyse de sols, analyse de sol,laboratoire, analyse, agricole, agriculture, terre, sol, fourrage, amendement, fumier, compost, environnement, végétal, végétale, eau, fumure, fertilisation, aliment, laboratoires, analyses, agricoles, terres, sols, fourrages, amendements, végétaux, eaux, aliments, jardin, sol, analyse de terre, analyse de sol, laboratoire des sols, agriculture, agriculture terre, agriculture sol, méthodes normalisées, cofrac, cofrac 96, cofrac accréditation 96, héctares, vigne, céréales, plan d'épandage, conseil de fertilisation, ipc, pouvoir chlorosant, verger, baliteau, faedy, reymann, bigault, laboratoire des terres